Emmanuel Carrère, D’autres vies que la mienne

Vous avez peut-être rencontré, dans Le Monde daté du 23 juin, Etienne Rigal, un « grand juge », qui s’est occupé de surendettement à Vienne.

C’est un personnage très attachant du dernier récit d’ Emmanuel Carrère, D’autres vies que la mienne (P.O.L.) Ce titre me plaît beaucoup, parce qu’en fait c’est bien ce que je cherche dans la lecture, vivre (un moment), d’autres vies que la mienne… Et ces vies que nous raconte l’auteur sont à la fois simples, belles, émouvantes, comme toutes les vies peut-être. J’avais rencontré à la librairie Passages l’auteur, son « personnage » et son éditeur, et la soirée avait été d’une rare densité humaine, puisqu’il s’était agi de la vie et de la mort…

Avide-lecture de Marie-Hélène

D’autres vies que la mienne, Emmanuel Carrère, éd. P.O.L.

Avides lecteurs:
Partagez PageBlanche
  • Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *