AVIDES LECTURES D’ETE 2014

Voici quelques propositions de lectures d’été.

Cette rubrique est aussi la vôtre : si vous souhaitez nous faire partager vos lectures, envoyez nous vos critiques et nous les publierons.

Cécile LADJALI. Aral (Actes sud, 2012)

Le village de Nadezhda, au Kazakhstan, est le témoin de deux histoires : celle de la mer d’Aral, dont les eaux se dessèchent à la suite de leur détournement par les russes, et celle de deux amants, Alexei et Zena qui se sont promis et aimés dès l’enfance. Les deux enfants ont grandi parmi les eaux polluées et désertes de l’Aral, et en ont fait le terrain de leurs jeux amoureux. Zena est devenue biologiste, et chercheuse, spécialisée dans la recherche de la contamination bactériologique des eaux de cette mer. Alexeï, lui, est devenu sourd à l’âge de 10 ans,  infirmité qui a déclenché en lui une passion pour la musique, au point de devenir compositeur. Sa femme étant partie, Alexeï se retrouve seul. Commence alors une longue période de tourment et questionnements, qui peu à peu, lui permettront de découvrir l’origine de son infirmité.

Un roman magnifique, dont l’écriture, très ciselée, touche ses lecteurs par son intensité, et sa profondeur.

« Aral » est un très beau texte sur la recherche identitaire, mais également sur le drame humain et écologique qui ravage cette région du Kazakhstan.

 FLASAR, Milena Michiko. La cravate (Olivier, 2013)

Dans un parc, quelque part au japon, deux hommes sont assis sur un banc. Le plus jeune vient de sortir d’une longue dépression qui l’a maintenu cloîtré dans sa chambre pendant deux ans, l’autre, l’homme à la cravate, a été licencié mais n’a pas osé le dire à sa femme. Les deux hommes se regardent en silence, puis au fil des jours vont apprendre à se connaître et se livrer l’un à l’autre.

Un roman bouleversant, à l’écriture courte et intense.

Philippe JACCOTTET. Taches de soleil, ou d’ombre (Le Bruit du temps, 2013)

Cet ensemble de notes inédites écrites entre 1952 et 2005 vient compléter les quatre premiers volumes de la série « Semaison » publiés par l’écrivain chez Gallimard.

Comme dans les carnets précédents, on y trouve notes de lectures, observations de paysages, réflexions diverses sur la musique, la peinture, la poésie, rêves .. mais l’écriture, ici, se fait plus intime évoquant amitiés et liens familiaux.

Un livre à parcourir, à lire et à relire… une invitation à la contemplation et à la réflexion.

 

 

 

 

 

 

Philippe JACCOTTET. Taches de soleil ou d’ombre (Le Bruit du temps, 2013)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *